samedi 27 janvier 2018

Brèves de l’ANSM : Ibuprofène et testicules ; Hydrochlorothiazide et cancer de la peau

L’ibuprofène (un anti-inflammatoire non stéroïdien) et l’hydrochlorothiazide (un diurétique entrant dans la composition de nombreuses spécialités d’antihypertenseurs, soit seul, soit en association avec d’autres molécules) sont deux médicaments couramment prescrits. En janvier 2018, l’ANSM (agence nationale de sécurité du médicament) informe sur deux risques d’effets indésirables qui pourraient être liés à ces deux médicaments.
Le 10 janvier 2018, l’ANSM fait état d’une étude danoise qui suggère que l’ibuprofène pourrait perturber la physiologie testiculaire dans les conditions de cette étude. Pour l’instant, les résultats de cette étude sont analysés au niveau européen. Il est conseillé de lire l’intégralité du message de l’ANSM.
Le 18 janvier 2018, l’ANSM informe sur un risque potentiel de cancer de la peau qui serait associé à la prise d’hydrochlorothiazide. Deux études danoises ont permis d’ouvrir un signal devant le Comité de pharmacovigilance de l’agence européenne du médicament. Les conclusions des investigations devraient être connues cette année. Dans ce cas également, il est conseillé de lire l’intégralité de l’alerte diffusée par l’ANSM.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire